Le rêve d’Hochelaga : une expérience littéraire

La librairie Buridan vous propose de participer à une expérience littéraire d’un genre nouveau.

Un écrivain confirmé de roman historique, André-Bernard Cédaire, est en quête d’éditeur pour son prochain roman, le rêve d’Hochelaga. André-Bernard Cédaire a donc décidé, en partenariat avec la librairie Buridan-Le Fou d’Histoire de livrer en amuse-oeil à tous les croqueurs et croqueuses de livre, le premier chapitre de son roman.

Le principe est simple. Vous télécharger Le rêve d’Hochalaga ci-dessous, vous l’imprimer ou vous le lisez à l’écran et vous revenez ici poster un commentaire. Vous pouvez aussi nous l’envoyez à ecrire@buridan.fr et nous le posterons ensuite. Les plus motivés peuvent même nous envoyer leurs commentaires par la poste. Ils seront transmis à l’auteur.

André-Bernard Cédaire n’est pas fleur bleue. Si vous aimez dites-le. Si vous n’aimez pas, dites-le aussi (en restant courtois, sinon il se fâche et vous donne rendez-vous à l’aurore dans une clairière brumeuse…)

Le rêve d’Hochelaga se passe, comme son nom l’indique, en Amérique du Nord, à l’époque où un certain Jacques Cartier avait décidé d’aller voir…

Cliquez ici pour télécharger le Rêve d’Hochelaga et bonne aventure…



4 commentaires

  1. Angèle d’Orgères 23 avril

    Bonjour,

    C’est gentil d’aider André-Bernard. Je le connais assez bien et je sais qu’après sa saga historique 18ème « La Louve et le Renard », il a eu envie de s’attaquer à une région qu’il connait bien : le Québec (…après l’organisation de 6 échanges de jeunes avec la Belle Province et deux voyages à titre personnel!) J’ai eu l’occasion de discuter avec lui de sa nouvelle épopée et il m’a faire lire un grand morceau de son manuscrit. Elle mêle la France du 16ème siècle, les pelleteries, les pêcheries de Terre-Neuve, les guerres de religion en Europe, les soubresauts politiques de François 1er, les Indiens de la baie du Saint-Laurent, les croisements de destins, les couples qui se font et ceux qui se défont…
    Si ce roman est publié, comme je l’espère, ce sera une grande aventure à travers l’Atlantique avec des vies d’hommes et de femmes qui ont construit peu à peu les prémices du Canada français…

    Bonne chance à toi, Cédaire.

  2. Bernard CONTI 23 juin

    Merci de publier ce premier chapitre fort captivant. Il fait resurgir instantanément le trappeur ou marchant de fourrure du nouveau monde qui se tapit en nous.
    Souhaitons que nous puissions poursuivre l’aventure avec André Bernard, et lire bientôt les chapitres suivants.

  3. Elisabeth CROZET 27 juin

    Cette formule de pouvoir découvrir un morceau de roman est originale et … frustrante car j’aimerai bien savoir ce qui va arriver aux protagonistes de cette histoire. La documentation paraît soutenue et fouillée sans être pédante et nul doute que nous apprenions beaucoup de choses sur cette époque où les conditions de cette « conquête » au nom du roi de France est un peu noyée dans les brumes dee notre savoir. Les personnages sont bien campés et les relations entre eux ne paraissent ni mièvres ni cedant à la facilité moralisatrice ou à l’inverse débridée. D’après les autres lectures faites sur cette période historique (notamment Fortune de France de R MERLE, la description des moeurs sont correctement appréciées.
    Bref, bon début pour une lecture de détente où l’on glane quantités de détails historiques et où l’on partage un moment de ce que la vie de cette époque pouvait offrir : de l’aventure certes, mais aussi bien des souffrances liées à la maladie, la mort précoce, la mise en place de la traite des noirs sur fond d’intolérance religieuse. Carpe diem.

  4. Marie-Paule 15 octobre

    Le décor est bien planté et les personnages attachants.
    Il y a un réel suspense sur les retrouvailles éventuelles de la famille séparée. La documentation historique semble solide.
    Ce roman devrait avoir sa chance…

Laisser un commentaire

tpe2008 ogm |
Etude et conservation des c... |
Les chats |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | connaître et protéger la na...
| sos animaux
| Les réactions soulevées par...