Vitrine Jean-Marc Moriceau

portraitbardessciences150.jpg

La librairie Buridan – Le Fou d’Histoire recevra le 9 juillet prochain, l’historien Jean-Marc Moriceau, l’occasion de mettre en avant ses livres consacrés à l’histoire rurale.

Ancien élève de l’École normale supérieure, Jean-Marc Moriceau est professeur d’histoire moderne à l’université de Caen et président de l’Association d’histoire des sociétés rurales. Directeur-fondateur depuis 1994 de la revue internationale Histoire et Sociétés Rurales, il dirige la collection « Bibliothèque d’Histoire Rurale » à la Maison de la recherche en sciences humaines de l’université de Caen. Avec le géographe Philippe Madeline, il anime le séminaire du Pôle rural de cette même Maison de la recherche et dirige la collection « Bibliothèque du Pôle rural ».

 

couvegevaudan.jpg

A paraître le 8 juin :
La Bête du Gévaudan, chez Larousse, 18 euros

Au printemps 1764, une femme est attaquée près de Langogne, en Gévaudan, par une « bête » que ses bœufs parviennent à mettre en fuite. C’est le début de trois années de terreur pour la population de cette région de Lozère. Malgré la venue du lieutenant des chasses royales, et de nombreuses battues, plus d’une centaine de personnes sont victimes de la bête, la plupart atrocement mutilées… Depuis lors de nombreuses hypothèses ont été avancées, faisant de la bête du Gévaudan un loup, un molosse, un homme… Reprenant l’enquête, Jean-Marc Moriceau, retrace toute l’histoire de la traque et analyse tous les témoignages dans un récit extrêmement vivant.

 

moriceauloup.jpg

Paru en mai 2008

Histoire du méchant loup : 3000 attaques sur l’homme en France, XVe-XXe siècle, 2e édition complétée et corrigée, 634 pages, 50 cartes et illustrations en couleur, 30 euros

Dix mois après la première édition, l’Histoire du méchant loup a rencontré auprès du public un intérêt tel que l’ouvrage a été complété et corrigé grâce à un important courrier de lecteurs. Salué par le Grand prix d’Histoire de l’Académie des Sciences morales et politiques (Prix Madeleine Laurain-Portemer, 12 novembre 2007), l’ouvrage comporte intègre désormais 200 cas d’attaques de loups complémentaires (détaillés par de nouveaux tableaux pour chaque département). Et surtout il comporte un avant-propos sur le loup et l’historien qui, en répondant à certaines interrogations, précise nettement les enjeux et les perspectives de l’Auteur.

A Lire également aux éditions Fayard :

moriceauelevage.jpg moriceauterres.jpg moriceaufermiers.jpg

(suite…)



Les photos de Catherine Lanoë sont sur le site de Buridan

catherinelanoe.jpg

Les photos de la soirée dédicace de « La poudre et le fard » avec Catherine Lanoë sont disponibles sur le site de la librairie Buridan – Le Fou d’Histoire.
Pour vous rappelez de joyeux souvenirs >> cliquez ici

 

publiciteburidan.gif

 



La Société des Cincinnati de France et la guerre d’Amérique (1778-1783)

contensoncincinnati.jpg


La Société des Cincinnati de France et la guerre d’Amérique (1778-1783)
,
de Ludovic de Contenson, réimpression de l’édition de 1934, Editions Picard, 2007, 310 pages, 30 cm, 85 euros

En 1913, le baron de Contenson, stimulé par des souvenirs de famille, publie dans la Revue d’histoire diplomatique, un article que lui a inspiré l’ouvrage qu’Asa Bird Gardiner, secrétaire général de la Société des Cincinnati, venait de consacrer quelques années plus tôt aux Cincinnati français, sous le titre The order of the Cincinnati in France.

Après plus d’un siècle, il rappelait ainsi la fraternité d’armes entre Américains et Français que la Société des Cincinnati, fondée le 10 mai 1783, entendait prolonger entre les officiers des deux nations alliées et leurs descendants.

Au lendemain de la Première Guerre mondiale qui avait vu l’engagement des États-Unis à nos côtés, le baron Ludovic de Contenson, son neveu, confiait en 1934 aux Éditions Auguste Picard le soin de publier un ouvrage considérablement augmenté et enrichi de nombreux documents et portraits, qui retraçait avec minutie l’histoire de la Société française, de sa création autorisée par le Roi Louis XVI le 18 décembre 1783 à sa «renaissance» en 1925, la tourmente révolutionnaire ayant entraîné en 1792 la disparition de facto de la branche française. Il complétait cette relation historique par une série de notices biographiques détaillées des membres d’origine qui se partageaient entre membres fondateurs – ceux qui furent nommés au cours des premières années, de 1783 à 1785 environ, sauf un certain nombre d’exceptions justifiées – et honoraires - ceux ne remplissant pas exactement les mêmes conditions que celles imposées aux précédents.

Cet ouvrage, tiré à 650 exemplaires, était devenu très rapidement introuvable.

La Société des Cincinnati de France a proposé aux Éditions Picard qui l’ont accepté, de procéder à cette réimpression photographique et de mettre ainsi à la disposition d’un large public les faits et gestes de ces hommes qui au couchant de la monarchie, ont écrit une page d’histoire dont chacun peut aujourd’hui être fier. Car non seulement elle consacrait par le traité de paix du 3 septembre 1783 l’indépendance des 13 anciennes colonies britanniques, mais aussi elle scellait une amitié indéfectible entre deux grandes nations, les États-Unis d’Amérique et la France que les Cincinnati américains et français s’attachent aujourd’hui comme hier à maintenir et à renforcer.

Extrait de l’introduction :

(suite…)



Les photos de Philippe Delorme sont sur le site de Buridan

philippedelorme.jpg

 

Philippe Delorme nous a fait le plaisir d’une visite à la librairie Buridan - Le Fou d’Histoire pour une séance de dédicace de son dernier ouvrage, les Princes du malheur, sorti récemment chez Perrin.

Pour revoir les photos de la soirée >> cliquez ici



Comment Nicolas Sarkozy écrit l’histoire de France

 

Ce petit ouvrage se présente comme un mini-dictionnaire dont les entrées variées comprennent aussi bien Maurice Barrès que Guy Môquet, Jeanne d’Arc que Clémenceau, Léon Blum que Lyautey. Chaque notice a été rédigée par l’un des historiens appartenant au CVUH (Comité de Vigilance face aux Usages publics de l’Histoire) dont le manifeste, adopté en juin 2005, est disponible sur leur site internet. Parmi ces historiens, citons Nicolas Offenstadt, Sophie Wahnich ou Gérard Noiriel.

S’appuyant sur les discours prononcés par Nicolas Sarkozy, chaque notice interroge le recours aux personnages et aux évènements historiques invoqués en les passant au crible des dernières recherches. Pointant les contradictions, les anachronismes et les instrumentalisations, le constat est souvent fait d’un usage purement rhétorique de l’histoire destiné à récupérer les différentes traditions politiques en les confondant l’une l’autre.

Au final, si la méthode mise à l’oeuvre dans ces discours producteurs de consensus national peut-être assez facilement décryptée et se révèle à la longue assez répétitive, ce petit livre nous permet d’approcher la dernière campagne présidentielle de manière originale, chaque moment-clé étant le plus souvent associé à une nouvelle référence historique.

Comment Nicolas Sarkozy écrit l’histoire de France, Laurence de Cock, Fanny Madeline, Nicolas Offenstadt, Sophie Wahnich, Editions Agone, 2008, 15 euros.

 

sarkozyhistoire.jpg

 



21 juin 2008 : Feste de la musique chez Buridan

juin21.jpg

Les photos de la fête de la musique sont à consulter sur le site de
la librairie Buridan – Le Fou d’Histoire

juin212.jpg



Revue : Histoire & Sociétés Rurales

hsr29.jpg

La revue semestrielle Histoire et Sociétés Rurales est publiée par l’Association d’Histoire des Sociétés Rurales

Celle-ci a été crée en 1993, autour des historiens à la fois professionnels (universitaires ou chercheurs institutionnels) et amateurs (membres de sociétés savantes ou chercheurs isolés), venus de toutes les périodes. Elle regroupe des scientifiques d’autres branches disciplinaires des Sciences de l’Homme (en particulier géographes, sociologues, économistes, démographes, ethnologues, juristes) comme des Sciences de la Nature (agronomes, botanistes, ethnozoologues, etc.), des responsables, à des niveaux divers, de la gestion du patrimoine et de l’environnement (du local à l’international) et, plus largement, tous ceux qui s’intéressent à l’évolution des sociétés dans les espaces ruraux, du Néolithique à la veille du IIIe millénaire.

Vous trouverez désormais la revue Histoire & Sociétés Rurales à la librairie Buridan – Le Fou d’Histoire :

Histoire & Sociétés Rurales,dirigée par Jean-Marc Moriceau,27, 50 euros

N°29, 1er semestre 2008, 325 pages, 24 cm

N° 28, 2e semestre 2007, 300 pages, 24 cm

N°27, 1er semestre 2007, 294 pages, 24 cm

N° 26, 2e semestre 2006, 279 pages, 24 cm

Sommaires des derniers numéros :Livres d’histoire, librairie d’histoire, librairie spécialisée en histoire

(suite…)



Vitrine sur l’Iran


La Librairie Buridan – Le Fou d’Histoire vous propose de découvrir les livres suivants :

berceaupersev.jpg  porteriraniensv.jpg  rouxiranv.jpg  iran20v.jpg  iranmodernev.jpg

Du berceau de la Perse antique à la République islamique d’Iran, par Édouard Nissanian, (2006), 22 euros

Les Iraniens. Histoire d’un peuple, par Yves Porter, (2006), 27 euros

Histoire de l’Iran et des Iraniens des origines à nos jours, de Jean-Paul Roux, (2006) 25 euros

L’Iran au XXe siècle. Entre nationalisme, islam et mondialisation, de Jean-Pierre Digard, Bernard Hourcade et Yann Richard, (2007), 26 euros

Cent mots pour dire l’Iran moderne, par Yann Richard, (2003), 9.50 euros

(suite…)



Capitalism and the Historians

Capitalism and the historians

Edited and with and Introduction by F.A.Hayek

Essays by T.S ASHTON, L.M. Hacker, W.H.Hutt, B. de Jouvenel.

Phoenix Book The University of Chicago Press, Chicago, 1974, 183p,
prix : 27 euros ;

Une occasion Buridan. Pour acheter ce livre contactez-nous à ecrire@buridan.fr
A second-hand book of Buridan. To buy this book contact us : ecrire@buridan.fr

Le mot de l’éditeur
The views generally held about the rise of the factory system in Britan derive highly distorted accounts of the social consequences of thaht system – so say the distinguished economic historians whose papers make up this book. The authors offer documentary evidence to support their conclusion taht under capitalism the workers, despite long hours and other hardships of factory lif, were better off financially, had more opportunities, and led a better life than had been the case before the Industrial Revolution.

Contents

INTRODUCTION
History And Politics. F.A. Hayek

Part I
1. The Treatment of Capitalism by Historians. T.S.Ashton
2. The Anticapitalist Bias of American Historians. L.M. Hacker
3. The Treatment of Capitalism by Continental Intellectuals. Bertrand de Jouvenel

Part II
4. The Standard of Life of the Workers in England, 1790-1830 T.S. Ashton.
5. The Factoty System of the Early Nineteenth Century. W.H. Hutt



publiciteburidan12.gif



123

tpe2008 ogm |
Etude et conservation des c... |
Les chats |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | connaître et protéger la na...
| sos animaux
| Les réactions soulevées par...