La laïcité : une clef pour comprendre la Turquie ?

ataturk.jpg

La laïcité : une clef pour comprendre la Turquie ?

Cette conférence aura lieu le Jeudi 15 janvier 2009, à partir de 19h30

à la librairie Buridan – Le Fou d’Histoire

Olivier Decottignies, co-anime le séminaire « Anatolie(s)» à l’Ecole Nationale Supérieure.

« Mot qui sent la poudre », selon l’expression du juriste Jean Rivero, la laïcité cristallise en France les oppositions politiques et identitaires : affaire des inventaires ou expulsion des congrégations religieuses hier ; question de la place et de la visibilité de l’islam dans la société française aujourd’hui. Or, il est un pays, musulman de surcroît, qui a fait sien ce produit singulier de l’histoire politique française, au point d’en adopter le nom, transposé en « laiklik », et de l’inscrire au fronton de ses institutions.

Soixante-dix ans après la mort d’Atatürk, réformateur laïc et fondateur de la République, la Turquie se divise sur le sens à donner à sa laïcité. Dans le même temps, les aspirations turques à l’Union européenne engagent à interroger la manière dont les Turcs articulent religion et politique, islam et laïcité. Au carrefour de l’histoire et de l’actualité, cette conférence se propose d’expliquer comment un principe cardinal de la tradition républicaine française a pu s’acclimater en terre d’Islam, avec toutes les ambiguïtés,  voire les contradictions, que suppose une telle transposition.



Terres promises, les mélanges offerts à André Kaspi

Terres promises, les mélanges offerts à André Kaspi dans André Kaspi andreKaspi

La librairie Buridan aura la plaisir d’accueillir l’historien André Kaspi, lundi 12 janvier 2009 à partir de 18h, pour la présentation de ses mélanges récemment publiés aux Publications de la Sorbonne.

TerresPromises dans SignaturesTerres promises
Mélanges offerts à André Kaspi
Préface de René Rémond
Articles réunis par Hélène Harter, Antoine Marès, Pierre Melandri et Catherine Nicault

Une quarantaine de contributions inédites composent cet ouvrage articulé autour de trois thématiques : l’histoire intérieure et extérieure des États-Unis, l’histoire des relations internationales, l’histoire contemporaine des Juifs. Sur l’Amérique du Nord (Canada et États-Unis), ce volume offre un panorama historique, de la colonisation au 11 septembre 2001. Il permet de comprendre la complexité des États-Unis actuels, à la fois dans leur relation au monde et dans les bouleversements qui touchent à leur identité au début du xxie siècle, comme vient d’en témoigner l’élection de leur 44e président, Barack Obama. En ce qui concerne les relations internationales, outre une réflexion théorique, c’est le xxe siècle qui est interrogé, de la Seconde Guerre mondiale aux affrontements de la guerre froide et aux affaires européennes : ici encore, les sujets sont au coeur de l’actualité historiographique et politique. Enfin l’ouvrage propose, entre la Pologne et les États-Unis, entre la France et les rives de la Méditerranée, de nouveaux éclairages sur l’histoire contemporaine des Juifs : l’affaire Dreyfus, la « francisation » des élites à l’époque coloniale, les désillusions idéologiques, les épreuves du déracinement, de l’exil et du réenracinement dans une nouvelle patrie, et la tragédie de la Shoah. À ces trois parties s’ajoutent quelques réflexions sur les grands débats historiographiques récents.

Au-delà de leur variété, ces textes témoignent des leçons qu’André Kaspi n’a cessé de dispenser, dans le droit fil de la tradition universitaire et intellectuelle française : rigueur de la méthode et honnêteté exigeante, ampleur de la synthèse, clarté absolue de l’exposition pour une recherche historique résolument axée sur la compréhension du temps présent. Cet ouvrage se veut un hommage, en même temps qu’un signe d’amitié, adressé à l’historien par René Rémond – peu avant sa disparition –, par ses collègues et par ses élèves. Hommage d’abord à l’américaniste renommé, auteur infatigable et pédagogue inlassable, à la Sorbonne comme dans les médias ; hommage au spécialiste des relations internationales, dans la lignée de ses maîtres, Pierre Renouvin et Jean-Baptiste Duroselle ; hommage enfin à celui qui a fait oeuvre pionnière en France dans le champ de l’histoire de la Shoah, dont il a introduit l’enseignement à l’Université.



Très bonne année 2009 !

200902.gif



tpe2008 ogm |
Etude et conservation des c... |
Les chats |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | connaître et protéger la na...
| sos animaux
| Les réactions soulevées par...