Les Amis du roi, de Jean-Paul Bertaud

bertaudamis300.jpg

Les Amis du roi. Journaux et journalistes royalistes en France de 1789 à 1792, de Jean-Paul Bertaud, Pour l’Histoire, Perrin, 1984, 283 pages, 22 cm, livre d’occasion, disponible à la librairie, bon état, 22 euros. >> Commander par téléphone (01.46.33.74.95) ou par courrier électronique (ecrire@buridan.fr)

Quatrième de couverture :

De 1789 à 1792, de Versailles à Paris, les rangs s’éclaircissent autour de Louis XVI. Certains le quittent pour organiser des prises d’armes en province. D’autres pour mettre sur pied, à partir de l’étranger, une croisade. Les uns et les autres, en ces combats douteux, sont moins ses fidèles que ceux de ses frères.

C’est alors que se lèvent des hommes qui veulent défendre le trône plus que par la plume que par l’épée et rassembler autour du monarque des sujets devenus citoyens. Lucides et habiles, ils dénoncent une Révolution qui, en ses commencements, viole ses propres principes. Mais, de plus en plus crispés sur leurs certitudes, les Amis du roi ne comprennent pas le sursaut que produisent la guerre et l’appel de la Patrie en danger. Ils périssent au 10 août. Ils ne disparaissent pas.

De nos jours la plupart des histoires de la Révolution, dont on s’apprête à fêter le bicentenaire, les ignorent. Or, leur rôle fut décisif. Par leurs journaux au tirage considérable pour l’époque, ils créent la peur, le réflexe de défense et la volonté punitive des Jacobins et des sans-culottes. Le 10 août et la chute de la monarchie, les massacres de septembre et bientôt la Terreur ne se comprennent que si on lit leurs petites feuilles jaunies extirpées des archives.

En ces débuts de la Révolution, les Amis du Roi firent entendre une voix. Comme celle de Robespierre ou de Danton, il arrive qu’on la retrouve encore sur les lèvres de nos contemporains.

Qu’on accepte ou qu’on récuse leur message, il importe de les connaitre. Car la Révolution, ce fut eux, aussi.

Table des matières :

(suite…)



Camille et Lucille Desmoulins, de Jean-Paul Bertaud

bertauddesmoulins300.jpg

Camille et Lucille Desmoulins. Un couple dans la tourmente, de Jean-Paul Bertaud, Presses de la Renaissance, 1986, 325 pages, 24 cm. Livre d’occasion, disponible à la librairie. Bon état, 28 euros >> >> Commander par téléphone (01.46.33.74.95) ou par courrier électronique (ecrire@buridan.fr)

Quatrième de couverture :

(suite…)





Occasion : L’An I de la République de J.-P. Bertaud

Septembre 1792, sur la route de Dunkerque à Paris, dans une diligence, un homme médite. Son nom : Fockedey. Son état : député à la Convention qui se réunit le 20. Son rêve : établir un gouvernement qui épargne à la France la violence de la rue, celle des sans-culottes, des « Septembriseurs ». Dans le même temps, un homme rentre de mission à l’armée de l’Est. Il y a fait accepter, par les généraux aristocrates, la chute de la royauté. Cet homme est Carnot. Dans une chambre modeste, un jeune homme s’apprête. Il vient de Blérancourt, dans l’Aisne. Député à la Convention, c’est un inconnu qui a rimaillé un poème pornographique. Il a un héros : Robespierre. Son nom : Saint-Just. A son domicile parisien, rue Guénégaud, Madame Roland assemble ses amis : « Rolandistes », « Brissotins » ou « Girondins ».Et puis, tout autour d’eux, la foule des sans-culottes qui, avec les Marseillais et les bretons, a renversé, le 10 août, la monarchie. Ce sont Corbin, le tailleur, Cailleux le fabricant de rubans ou les sœurs Barbot, marchandes mercières.

Tous se rencontrent et partent à la découverte d’une Femme : la République. Une femme que l’on représentera à la fois guerrière et pacificatrice, impitoyable et bienfaitrice, adolescente et déjà génitrice. Elle nait le 22 septembre 1792. C’était il y a deux siècles. Ainsi, à travers la présentation d’hommes et de leurs débats, mêlant le récit vivant à l’érudition la plus scrupuleuse et la plus nouvelle, l’auteur brosse un tableau original et attrayant de l’an I de la République.

anibertaud2.jpg

L’An I de la République, de Jean-Paul Bertaud, Perrin, 1992, 169 pages, couv. ill. en coul., 23 cm, livre d’occasion 9 euros, disponible >> commander. Buridan, les fous d’histoire de la révolution française



tpe2008 ogm |
Etude et conservation des c... |
Les chats |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | connaître et protéger la na...
| sos animaux
| Les réactions soulevées par...