La bête du Gévaudan, par Jean-Marc Moriceau

moriceaugevaudan.jpg

La bête du Gévaudan, Jean-Marc Moriceau, Larousse, mars 2008, 284 pages, 21 cm, 18 euros

Au printemps 1764, une femme est attaquée près de Langogne, en Gévaudan, par une « bête » que ses bœufs parviennent à mettre en fuite. C’est le début de trois années de terreur pour la population de cette région de Lozère. Malgré la venue du lieutenant des chasses royales, et de nombreuses battues, plus d’une centaine de personnes sont victimes de la bête, la plupart atrocement mutilées… Depuis lors de nombreuses hypothèses ont été avancées, faisant de la bête du Gévaudan un loup, un molosse, un homme… Reprenant l’enquête, Jean-Marc Moriceau, retrace toute l’histoire de la traque et analyse tous les témoignages dans un récit extrêmement vivant.

Ancien élève de l’École normale supérieure, Jean-Marc Moriceau est professeur d’histoire moderne à l’Université de Caen et président de l’Association d’histoire des sociétés rurales. Directeur de la Maison de la Recherche en sciences humaines de l’Université de Caen Basse-Normandie, il est responsable de l’Axe mutations rurales du Centre de Recherches d’Histoire Quantitative (UMR CNRS 6583).

Directeur de la revue internationale Histoire et Sociétés Rurales, il anime, avec le géographe Philippe Madeline, le séminaire du Pôle rural de la Maison de la Recherche en Sciences Humaines de l’Université de Caen. Spécialiste de l’histoire des campagnes, il s’intéresse aux rapports entre les sociétés humaines, les animaux domestiques et la faune sauvage.

Sommaire :Librairie Buridan – Le Fou d’Histoire, livres d’histoire, librairie spécialisée histoire rurale

(suite…)



Vitrine Jean-Marc Moriceau

portraitbardessciences150.jpg

La librairie Buridan – Le Fou d’Histoire recevra le 9 juillet prochain, l’historien Jean-Marc Moriceau, l’occasion de mettre en avant ses livres consacrés à l’histoire rurale.

Ancien élève de l’École normale supérieure, Jean-Marc Moriceau est professeur d’histoire moderne à l’université de Caen et président de l’Association d’histoire des sociétés rurales. Directeur-fondateur depuis 1994 de la revue internationale Histoire et Sociétés Rurales, il dirige la collection « Bibliothèque d’Histoire Rurale » à la Maison de la recherche en sciences humaines de l’université de Caen. Avec le géographe Philippe Madeline, il anime le séminaire du Pôle rural de cette même Maison de la recherche et dirige la collection « Bibliothèque du Pôle rural ».

 

couvegevaudan.jpg

A paraître le 8 juin :
La Bête du Gévaudan, chez Larousse, 18 euros

Au printemps 1764, une femme est attaquée près de Langogne, en Gévaudan, par une « bête » que ses bœufs parviennent à mettre en fuite. C’est le début de trois années de terreur pour la population de cette région de Lozère. Malgré la venue du lieutenant des chasses royales, et de nombreuses battues, plus d’une centaine de personnes sont victimes de la bête, la plupart atrocement mutilées… Depuis lors de nombreuses hypothèses ont été avancées, faisant de la bête du Gévaudan un loup, un molosse, un homme… Reprenant l’enquête, Jean-Marc Moriceau, retrace toute l’histoire de la traque et analyse tous les témoignages dans un récit extrêmement vivant.

 

moriceauloup.jpg

Paru en mai 2008

Histoire du méchant loup : 3000 attaques sur l’homme en France, XVe-XXe siècle, 2e édition complétée et corrigée, 634 pages, 50 cartes et illustrations en couleur, 30 euros

Dix mois après la première édition, l’Histoire du méchant loup a rencontré auprès du public un intérêt tel que l’ouvrage a été complété et corrigé grâce à un important courrier de lecteurs. Salué par le Grand prix d’Histoire de l’Académie des Sciences morales et politiques (Prix Madeleine Laurain-Portemer, 12 novembre 2007), l’ouvrage comporte intègre désormais 200 cas d’attaques de loups complémentaires (détaillés par de nouveaux tableaux pour chaque département). Et surtout il comporte un avant-propos sur le loup et l’historien qui, en répondant à certaines interrogations, précise nettement les enjeux et les perspectives de l’Auteur.

A Lire également aux éditions Fayard :

moriceauelevage.jpg moriceauterres.jpg moriceaufermiers.jpg

(suite…)



Revue : Histoire & Sociétés Rurales

hsr29.jpg

La revue semestrielle Histoire et Sociétés Rurales est publiée par l’Association d’Histoire des Sociétés Rurales

Celle-ci a été crée en 1993, autour des historiens à la fois professionnels (universitaires ou chercheurs institutionnels) et amateurs (membres de sociétés savantes ou chercheurs isolés), venus de toutes les périodes. Elle regroupe des scientifiques d’autres branches disciplinaires des Sciences de l’Homme (en particulier géographes, sociologues, économistes, démographes, ethnologues, juristes) comme des Sciences de la Nature (agronomes, botanistes, ethnozoologues, etc.), des responsables, à des niveaux divers, de la gestion du patrimoine et de l’environnement (du local à l’international) et, plus largement, tous ceux qui s’intéressent à l’évolution des sociétés dans les espaces ruraux, du Néolithique à la veille du IIIe millénaire.

Vous trouverez désormais la revue Histoire & Sociétés Rurales à la librairie Buridan – Le Fou d’Histoire :

Histoire & Sociétés Rurales,dirigée par Jean-Marc Moriceau,27, 50 euros

N°29, 1er semestre 2008, 325 pages, 24 cm

N° 28, 2e semestre 2007, 300 pages, 24 cm

N°27, 1er semestre 2007, 294 pages, 24 cm

N° 26, 2e semestre 2006, 279 pages, 24 cm

Sommaires des derniers numéros :Livres d’histoire, librairie d’histoire, librairie spécialisée en histoire

(suite…)



tpe2008 ogm |
Etude et conservation des c... |
Les chats |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | connaître et protéger la na...
| sos animaux
| Les réactions soulevées par...