Mobilité et littérature au Moyen Âge – Formes, enjeux et significations

Appel à contribution
Date limite : 31 mai 2009

Lores te metras en la voie…

Mobilité et littérature au Moyen Âge.
Formes, enjeux et significations

COLLOQUE INTERNATIONAL

Universidade Aberta (Palácio Ceia) – Lisbonne

26-28 octobre 2009

(suite…)



Le mai 68 des historiens : entre identité narrative et histoire orale

Mai 68 et les historiens

Alors que la commémoration des quarante ans de Mai 68 (1968-2008) a pour effet de multiplier les manifestations, événements médiatiques, journées d’étude et colloques sur Mai 68, un colloque au Collège de France, organisé par Agnès Callu, sous le haut parrainage du Ministère de la Recherche et de l’Enseignement supérieur, sous les tutelles de l’Ecole des Chartes, du Collège de France, du CNRS-IHTP et de l’INA.

Ce colloque sur Mai 68 intitulé « Le Mai 68 des historiens : entre histoire orale et identités narratives » trouve une place singulière car fondé, dans les thèses qu’il expose et ses propositions d’interprétation, sur des témoignages issus de l’histoire orale.

Les 23 et 24 octobre 2008 se tiendra au Collège de France, sous le haut parrainage de Mme la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, un colloque ayant pour titre « Le Mai 68 des historiens : entre identités narratives et histoire orale », placé sous l’égide de l’École nationale des chartes, du CNRS – Institut d’histoire du temps présent (IHTP), de l’Institut national de l’audiovisuel (INA) et du Collège de France

Un conseil scientifique, sous la présidence de Daniel Roche, professeur émérite au Collège de France, validera les orientations et interprétations proposées par le groupe de recherche dirigé par Agnès Callu.

>> Pour en savoir plus sur le colloque : téléchargez le document PDF ou consultez le sitoile dédié au colloque et à l’enquête: cliquez ici ou lire ci-dessous l’annonce officielle.
(suite…)



Cinquentenaire de l’Institut historique allemand

Cinquentenaire de l'Institut historique allemand dans Allemagne 467b84b77331 octobre : Table ronde sur l’avenir des sciences humaines

Pour clôturer, les festivités de son cinquantième anniversaire, l’Institut Historique Allemand organisera une table ronde, en partenariat avec la Maison des Sciences de l’Homme. Le débat portera sur le sujet :

À la croisée des chemins. L’avenir des sciences humaines en Allemagne et en France.

Seront présents des représentants de l’université et d’autres organismes de recherche français et allemands. Les conférences traiteront des tendances actuelles dans la politique de promotion et de soutien pour les sciences humaines. Lors de cette manifestation seront aussi présentés les projets en ligne »perspectivia.net« et »Trivium«.

Programme

9 h
Introduction par Gudrun Gersmann (IHA)
Allocution de Angelika Willms-Herget (BMBF)

9 h 30 – 12 h 30
1re partie: Après 2007, »année des sciences humaines« en Allemagne – état et perspectives du modèle allemand d’aide à la recherche
Débats présidés par Stephan Geifes (IHA)

Wolfgang Schieder (Stiftung DGIA): Les sciences humaines et sociales – Histoire sans fin?
Pierre Monnet (EHESS/CNRS/UFA): L’aide à la recherche dans une institution binationale: le modèle de l’Université franco-allemande
Peter Strohschneider (Wissenschaftsrat): Possibilités de sens. Les sciences humaines et sociales au sein de la science
Ulrich Herbert (Freiburg): Bureaucratie du créatif. Perspectives et desiderata du soutien aux sciences humaines et sociales

(suite…)



Le système d’enseignement Occidental (XIe-XVIe siècle)

lamopenseignement.jpg

Le système d’enseignement Occidental (XIe-XVIe siècle)

Journée d’études du Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris

UMR 8589 ((Paris 1 Panthéon-Sorbonne – CNRS)

Samedi 4 octobre 2008 au Centre Panthéon

Le but de cette journée d’études est d’examiner le système d’enseignement propre à la société occidentale du second Moyen Âge, dominé par le modèle universitaire, qui constitue, aujourd’hui encore, le véritable paradigme du système d’enseignement occidental.

Si le cœur du sujet est l’université médiévale du XIIIe au XVe siècle, cette journée s’intéressera aussi aux marges chronologiques qui permettent d’étudier l’entrée et la sortie du système, même si, pour l’époque moderne, la continuité l’emporte sur la rupture.

Ainsi, dans un cadre historique allant du XIe au XVIe siècle, les interventions porteront sur tous les aspects liés à l’émergence, au développement et à la mutation des institutions d’enseignement, qu’il s’agisse de leur constitution en tant que corps, de leur fonctionnement interne, de leur insertion sociale ou de leur rôle politique. L’enseignement qu’elles dispensent sera aussi abordé, dans la mesure où son étude permet de mieux comprendre la structure de l’institution et son rapport à la société. C’est donc à une analyse politique et sociale que sera soumis le système universitaire médiéval.

Inscription jusqu’au 12 septembre

Pour en savoir plus : le site du LAMOP

Programme : Librairie Buridan – Le Fou d’Histoire, livres d’histoire, librairie spécialisée en histoire médiévale

(suite…)



La journée Incipit du Centre Pierre Abélard

Voici le programme de la Journée Incipit du Centre Pierre Abélard de l’Université Paris-Sorbonne (ParisIV) consacrée à la présentation de nouvelles publications dans le domaine de la philosophie médiévale. A consulter ici

(suite…)



Les pays nordiques et la France au coeur de la culture du bas Moyen-âge.

Le colloque suivant aura lieu à l’Institut finlandais. 60, rue des écoles.75005 Paris.
Colloque franco-nordique d’études médiévales
mercredi 30 avril de 14 h à 18 h

Le Centre nordique d’étude médiévale (NCMS) organise en collaboration avec des médiévistes français un colloque consacré aux échanges culturels entre les pays nordiques et la France, du XIIe au XIVe siècle. La « Renaissance du XIIe siècle » a vu fleurir, à Paris et ailleurs dans le Nord de la France, denombreuses écoles cathédrales tournées vers l’enseignement des arts libéraux (artes liberales), du droit, de la médecine et de la théologie. Ces établissements novateurs ont rapidement attiré des élèves venus de tout l’Occident chrétien,avant de se transformer en universités réunissant des étudiants et un corps enseignant d’origine internationale. Même des régions appartenant depuis peu à la chrétienté occidentale, telles que les pays nordiques, ont envoyé dès le XIIe siècle des étudiants à Paris.

(suite…)



Livre : Repenser la Restauration

 

restauration.jpgLa Restauration est une période courte qui s’étend de 1814 à 1830 ; elle est un peu le parent pauvre de l’historiographie. En effet, en-dehors de l’Histoire de la Restauration d’Emmanuel de Waresquiel et Benoît Yvert, les travaux sont rares sur cette période qui, dans l’imaginaire collectif, semble un moment où l’histoire se fige entre deux Révolutions, au mieux c’est une transition entre le régime autoritaire de Napoléon Ier et une lente progression vers le suffrage universel.

Aussi, le colloque Repenser la Restauration, qui s’est tenu à l’Université de Saint-Quentin-en-Yvelines en septembre 2003, a permis de décloisonner la période et de lui restituer son intérêt en l’abordant sous les aspects les plus divers, de la politique à l’art.

 

(suite…)





tpe2008 ogm |
Etude et conservation des c... |
Les chats |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | connaître et protéger la na...
| sos animaux
| Les réactions soulevées par...