Louis XVI, une image du pouvoir au XVIIIe siècle

louisxvi.jpg

Louis XVI, une image du pouvoir au XVIIIe siècle

Cette conférence aura lieu le Jeudi 4 décembre 2008, à la librairie, à partir de 19h30

Aurore Chéry continue ses recherches sur l’image de Louis XVI. Elle prépare actuellement une thèse à l’Université Lyon III.

 

Dans un contexte de forte instabilité politique, Louis XVI devient, au XIXe siècle, une sorte d’étendard. Tour à tour figé dans la pose du « roi martyr » ou du « tyran malgré lui », on en vient à oublier qu’il fut un temps où, en tant que jeune roi, il eut à élaborer sa propre image pour se démarquer de ses prédécesseurs. Alors qu’émerge l’opinion publique comme actrice de la vie politique en cette fin du XVIIIe siècle, comment se construit cette image et peut-on y voir ce que l’on appellerait aujourd’hui une « stratégie de communication » ?

Aurore Chéry, doctorante à l’université Lyon III, présentera les travaux qu’elle a consacrés à cette question pour son mémoire sur « L’image du roi et la Direction générale des Bâtiments ».

Participation libre.

A lire !

petitfilslouis16.jpg …..felixma16.jpg …..vincentlouis16.jpg

(suite…)



Les prochaines manifestations du Fou d’Histoire

papilloncahierrouge.jpg

Le Vendredi 24 novembre, à partir de 18h30

>> Rencontre avec Claude Sivirine autour du Cahier rouge du maquis de Gleb Sivirine / Lieutenant Vallier

papilloncercledumonde.jpg

Le Samedi 22 novembre, à partir de 17h30

>> Rencontre avec Thierry Fournier, auteur du très beau roman historique, Le Cercle du monde selon Jehan

papillonlouisxvi.jpg

Le Jeudi 4 décembre, à 19h30

>> Conférence d’Aurore Chéry sur le thème « Louis XVI, Une image du pouvoir au XVIIIe siècle»

***************

www.buridan.fr



La Révolution et l’Église en 1791

bandeau.jpg

L’Histoire par l’image propose une animation sur la Révolution et l’Eglise en 1791.

revolutioneglise.jpg

L’adoption de la Constitution civile du Clergé par l’Assemblée constituante fait perdre à l’Eglise son autonomie comme institution et suscite des inquiétudes. L’État révolutionnaire met ainsi en place une nouvelle Eglise constitutionnelle qui n’aura d’existence que par lui et qui aboutit au décret du 29 novembre 1791 relatif aux prêtres ayant refusé de prêter un serment civique.

publiciteburidan.gif



La guerre économique franco-anglaise au XVIIIème siècle

On connaît les rivalités qui ont opposé la France et l’Angleterre tout au long du XVIIIème siècle et leurs causes ont été étudiées maintes fois. En s’appuyant sur ces différentes études, François Crouzet préfère cependant s’arrêter aux données purement économiques du problème. Ainsi, son discours est moins susceptible d’être biaisé par une approche qui tiendrait plus à l’histoire des idées. Pour autant, son propos n’en devient pas aride, bien au contraire. On pourra notamment y découvrir comment les grands crus de Bordeaux sont apparus ou pourquoi les Anglais sont des buveurs de thé.

François Crouzet s’intéresse aussi à l’importante contrebande qui a été favorisée par les politiques protectionnistes longtemps en vigueur et au développement des colonies : l’expansion des colonies françaises ayant été le plus grand motif des griefs britanniques à l’encontre de la France.

Enfin, François Crouzet précise son étude en étudiant les relations commerciales des deux Etats avec les différentes régions du monde.

Il en ressort une étude nuancée dans laquelle la France, quoique rencontrant des difficultés, est loin de paraître commercialement disqualifiée à la veille de la Révolution française.

La guerre économique franco-anglaise au XVIIIème siècle, François Crouzet, Fayard, 2008, 29 euros.

crouzetguerre.jpg

 

 

 



Journée grand siècle à Vaux-le-Vicomte

Voilà maintenant quelques années que la formule a été créée et qu’elle est devenue un incontournable du calendrier des amateurs de reconstitution ou simplement d’histoire du costume.

Vous connaissez très certainement le château de Vaux-le-Vicomte, précurseur de Versailles construit pour Nicolas Fouquet. Une petite folie qui finit par lui êvaux.jpgtre fatale. Si vous n’y êtes jamais allé, c’est le moment de le découvrir et pour les autres, vous le verrez sous un tout autre jour.

C’est en effet le 15 juin que se tiendra la Journée Grand siècle du château de Vaux-le-Vicomte. Le principe ? Vous pouvez pique-niquer dans le parc du château entouré de bretteurs, de danseurs baroques, de comédiens et de visiteurs costumés. Au passage, notez que le Grand Siècle s’étale largement, pendant ces journées, sur le XVIIIème voire le début du XIXème siècle. A la fin de la journée, une coupe de champagne vous sera offerte par le comte de Vogüe qui veille amoureusement, et depuis de longues années, sur son château.

 

(suite…)



Philippe Delorme, Les princes du malheur

delormeprinces.jpg


Les Princes du malheur
.
Le destin tragique des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette,
de Philippe DELORME, Perrin, juin 2008, 408 pages, 19.90 euros

Présentation de l’éditeur

Quatre enfants, quatre vies à l’image du XVIIIe siècle finissant et tourmenté. Des destins tragiques qui croisent la grande Histoire – deux d’entre eux furent les otages malheureux de la Révolution et reflètent la précarité de la vie sous l’Ancien Régime. Seule Madame Royale sortira indemne, mais traumatisée, éternelle orpheline du Temple condamnée à fuir par la loi d’exil.

(suite…)



Buridan



Exposition Le mystère Lapérouse

Du 19 mars au 20 octobre 2008

Tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h.

Au Musée national de la Marine

17 place du Trocadéro Palais de Chaillot
PARIS 16e

L’exposition rend hommage à Jean-François Lapérouse, excellent marin choisi par le roi pour ses qualités humaines, disparu en mer avec son équipage lors d’une expédition scientifique en 1788. L’exposition retrace les grandes étapes du voyage, de l’Alaska à la Chine en passant par l’ïle de Pâques.

Une incroyable enquête à travers les siècles, qui permet de revivre l’expédition de Lapérouse voulue par Louis XVI, l’incroyable voyage jusqu’à sa disparition tragique restée longtemps restée mystérieuse, au milieu du Pacifique Sud.

expolaperouse1.jpg

Sur les traces de Cook, un voyage planétaire au siècle des Lumières

(suite…)



Exposition : Marie-Antoinette

Du 15 mars au 30 juin 2008

Galeries nationales du Grand Palais

La figure de Marie-Antoinette a toujours fait l’objet d’interprétations multiples : l’« Autrichienne » avide de plaisirs dispendieux, « Victime » de la liturgie versaillaise, ou encore « Ecervelée » boulimique de macarons… Que sait-on cependant du personnage historique ? C’est l’ambition de l’exposition de cerner au plus près le destin d’exception d’une des dernières reines de France, de Schönbrunn à la Conciergerie.

marieantoinette.jpg

Marie-Antoinette en grand costume de cour (détail), Vigée-Le Brun
Schloβ Ambras, dépôt du Kunsthistorisches Museum de Vienne
© 2007 Kunsthistorisches Museum mit MVK und ÖTM

(suite…)



Vitrine : Marie-Antoinette

Marie Antoinette, catalogue, Collectif sous la direction de Xavier Salmon, RMN, à partir du 27 mars 2008, 400 pages, 31 cm, 49 euros

catalogueexpo2.jpg

Plus de livres sur Marie-Antoinette :

(suite…)



12

tpe2008 ogm |
Etude et conservation des c... |
Les chats |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | connaître et protéger la na...
| sos animaux
| Les réactions soulevées par...