Exposition Le mystère Lapérouse

Du 19 mars au 20 octobre 2008

Tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h.

Au Musée national de la Marine

17 place du Trocadéro Palais de Chaillot
PARIS 16e

L’exposition rend hommage à Jean-François Lapérouse, excellent marin choisi par le roi pour ses qualités humaines, disparu en mer avec son équipage lors d’une expédition scientifique en 1788. L’exposition retrace les grandes étapes du voyage, de l’Alaska à la Chine en passant par l’ïle de Pâques.

Une incroyable enquête à travers les siècles, qui permet de revivre l’expédition de Lapérouse voulue par Louis XVI, l’incroyable voyage jusqu’à sa disparition tragique restée longtemps restée mystérieuse, au milieu du Pacifique Sud.

expolaperouse1.jpg

Sur les traces de Cook, un voyage planétaire au siècle des Lumières

(suite…)



Les souvenirs maritimes de Scipion de Castries

Les souvenirs maritimes de Scipion de Castries nous donnent un certain point de vue sur la société de la fin de l’Ancien Régime tout en nous entraînant dans des aventures passionnantes. On peut voir ainsi, entre autres, les Américains, aidés par les Français, lutter pour leur indépendance, et la marine royale, qui prospecte sur les côtes d’Afrique et aux Antilles, affronter les pirates.

Les mémoires de Scipion de Castries (1756-1836), officier de la marine royale sous Louis XVI, peuvent se diviser en trois parties.

La première décrit certains aspects de la guerre d’indépendance américaine après laquelle Castries reçu le commandement de l’Ariel. Il y effectua trois missions : l’une de surveillance des côtes africaines pour intercepter le commerce anglais de la traite ; l’autre au début de l’année 1783, pour annoncer au Sénégal, la nouvelle de la paix et la troisième pour reprendre possession de Saint-Pierre et Miquelon occupées par les Anglais et leur rendre certaines îles des Antilles.

La deuxième partie concerne la campagne de la frégate La Subtile destinée à porter à Pondichéry et à l’île de France (Maurice) une somme importante. Ce fut l’occasion pour l’auteur de visiter Ceylan, les Indes et Madagascar.

La troisième partie relate une campagne de découverte en Chine par un premier voyage à contre-mousson sous les ordres du chevalier d’Entrecasteaux. De nombreuses aventures, là encore, l’attendaient, comme sa rencontre avec Lapérouse à Manille.

Les mémoires sont précédées d’une notice biographique de Gérard de Colbert-Turgis, ainsi que d’un précis sur la guerre d’indépendance et ses opérations navales.

sc51kvqe5s2flss500.jpg

Souvenirs maritimes de Scipion de Castries, aux éditions du Mercure de France, 422 p. 28,97 euros

Existent également en poche au « Temps retrouvé poche », 9,60 euros

 



tpe2008 ogm |
Etude et conservation des c... |
Les chats |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | connaître et protéger la na...
| sos animaux
| Les réactions soulevées par...